Accueil      Parterre de Roses      Rose 4
PREMIERS PAS DANS LE PARTERRE DES ROSES DU ROI
LA QUATRIÈME ROSE 
 
 
 

 
 
 
 
O Jésus, Roi d'Amour, j'ai confiance en Votre Miséricordieuse Bonté



 
 
UNE BELLE HISTOIRE D'AMOUR
 
 

Quand Jésus était sur la terre des hommes,il aimait, après ses courses apostoliques, se reposer à Béthanie chez ses amis : Marthe, Marie, Lazare.

Béthanie, c’est un petit village à trois milles de Jérusalem. 

Dans une belle maison de campagne. vivaient deux soeurs: Marthe et Marie, et leur frère Lazare. 

De Lazare, l’évangile nous parle peu, mais nous savons que Jésus l’aimait et qu’il pleura sur son tombeau. 

Lazare, c’est le grand ressuscité.

Marthe, elle, nous est mieux connue; on la rencontre dans la maison de Béthanie. 

Elle s’empresse, elle est partout. Et quand Jésus est là, elle s’active encore davantage. 



Marthe, c’est la femme forte de la maison. Elle est forte dans ses oeuvres, elle est forte dans sa foi. 

Autant  les larmes de Marie, c’est peut-être l’acte de foi de Marthe qui a mérité la résurrection de Lazare. 

Mais personne n’a oublié la parole que Jésus a adressée à Marthe : « Marthe, Marthe, tu t’agites et t’inquiètes pour trop de choses. »


Marie Madeleine, elle, se distingue parmi toutes les femmes de l’Évangile. 








On la retrouve non seulement à Béthanie,  mais encore au pied de la croix, au tombeau vide, après la résurrection. 






C’est même elle qui recevra les premières paroles de Jésus Ressuscité.

Elle sera envoyée par Jésus aux apôtres pour leur annoncer la grande nouvelle de la résurrection, elle les précédera dans la mission évangélique, les ayant précédés dans la foi.



 
 

UNE BELLE HISTOIRE D'AMOUR





Qui est cette Marie-Madeleine de qui Jésus a dit qu’on parlerait d’elle partout où serait prêchée la Bonne Nouvelle? Est-ce une prostituée? La femme de qui Jésus a chassé sept démons? La contemplative de la Sainte Baume? 

À bien y penser, Madeleine, la pécheresse, l’amoureuse de Jésus, c’est peut-être toi, c’est peut-être moi. La Marthe qui s’agite pour trop de choses, c’est peut-être nous aussi. Et si nous étions des Lazares qui avons besoin d’être ressuscités à la vie spirituelle....

Écoutons le texte de l’Onction à Béthanie ( Jn 12, 1-12) et essayons de nous retrouver dans les personnages.


Six jours avant la Pâque, Jésus vint à Béthanie, où était Lazare que Jésus avait ressuscité des morts. On fit là un repas. Marthe servait. Lazare était l’un des convives. Alors, Marie, prenant une livre d’un parfum de nard pur, de grand prix, oignit les pieds de Jésus et les essuya avec ses cheveux, et la maison s’emplit de la senteur du parfum.

Mais Judas l’Iscariote , l’un de ses disciples, celui qui allait le livrer dit: “Pourquoi ce parfum n’a-t-il pas été vendu trois cents deniers qu’on aurait donné aux pauvres?” Mais il dit cela non par souci des pauvres, mais parce qu’il était voleur et que, tenant la bourse, il dérobait ce qu’on y mettait. Jésus dit alors: "Laissez- la, c’est pour le jour de ma sépulture qu’elle devait garder ce parfum. Les pauvres en effet, vous les aurez toujours avec vous; mais moi, vous ne m’aurez pas toujours."



 
 
 
 
UNE BELLE HISTOIRE D'AMOUR QUI EST PEUT-ÊTRE LA MIENNE






Oui, en avancant pas après pas dans notre formation avec Jésus Roi d'Amour, nous prenons vraiment conscience qu’en chacun de nous il y a :

-Une Marthe qui s’agite pour trop de choses.

-Une Marie-Madeleine, pécheresse, qui a besoin de conversion, mais qui en même temps est assoiffée de l’amour de son Sauveur.

-Un Judas toujours prêt à trahir son Maître.

-Et tant de Lazares à ressusciter.

La vie entière nous semble nécessaire pour évangéliser tous ces personnages.

Chantons et méditons souvent la phrase suivante pour la faire nôtre, pour qu'elle descende  en notre coeur 


DE NOTRE MAISON VIENS FAIRE UN AUTRE BÉTHANIE POUR QUE NOUS T’AIMIONS COMME LAZARE, MARTHE ET MARIE

 
 
UN TÉMOIGNAGE ÉCLAIRANT:

Ce témoignage vient de la fondatrice des Missionnaires de la Bonne Nouvelle.

Lisons attentivement:

"Un jour mon directeur spirituel, un saint homme , me donna un paquet d’images en me disant :  « Je sens que tu dois répandre la dévotion à Jésus, Roi d’Amour. » Ma première réaction a été : « Je ne vois pas de lien entre Jésus, Roi d’Amour et la spiritualité de Béthanie qui est nôtre » . Il me répond : « Moi, non plus, un jour nous comprendrons. »

J’ai commencé, un peu par obéissance, à distribuer les images de Jésus, Roi d’Amour. Bien vite, j’ai réalisé que ce n’était pas une image pieuse, mais une icône miraculeuse. Des grâces de tous genres sont arrivées. J’étais émerveillée, mais aussi insatisfaite car je ne voyais pas le lien entre le Roi d’Amour et la spiritualité de Béthanie. ( J’avais oublié que le personnage principal de Béthanie, c’est Jésus).

Peu de temps après, une amie m’arrive avec un livre écrit par le Père Matéo Crawley des Pères des Sacrés-Cœurs de Picpus intitulé : « Jésus, Roi d’Amour. » Ce livre avait été écrit ici, à Chambly (Québec), en 1928. 








Dans ce livre il y avait un petit papier sur lequel était écrit : « Il viendra un jour où Jésus sera chassé des parlements, chassé des écoles, chassé des églises que vous verrez fermées les unes après les autres, à ce moment il viendra, en Roi d'Amour,  frapper aux portes des maisons pour en faire ses Béthanies et préparer son retour glorieux. » (Le texte est repris presque dans les mêmes mots dans le livre. »

Nous avions notre réponse : enfin, nous pouvions voir le lien entre la spiritualité de Béthanie et le Roi d’Amour."



ADORONS ENSEMBLE AVANT  PRENDRE LA ROUTE, COMME JÉSUS, ET LE PÈRE MATÉO.